Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -40%
-40% Nike Air Zoom Pegasus 39 Premium
Voir le deal
77.97 €

 

 Rouge (1993)

Aller en bas 
AuteurMessage
little lou
Rang: Administrateur
little lou


Nombre de messages : 864
Localisation : lorient bretagne
Date d'inscription : 28/07/2005

Rouge (1993) Empty
MessageSujet: Rouge (1993)   Rouge (1993) EmptyJeu 29 Déc à 11:56

Rouge (1993)

Rouge (1993) 1993albumrouge3000ai

[ Références ]
Titre : Rouge (1993)
Références : CD COL 474 955-2 / K7 COL 474 955-4
Paroles et musiques : Jean-Jacques Goldman
Editions : JRG

Rouge (1993) 1993albumrouge300b2xz

[ Titres ]
Serre-moi 2:17
On n'a pas changé 5:55
Que disent les chansons du monde ? 4:54
Il part 5:00
Juste après 4:39
Rouge 6:12
Des vôtres 5:44
Frères 5:12
Des vies 4:19
Ne lui dis pas 4:47
Elle avait 17 ans 5:07
Fermer les yeux 6:41

Rouge (1993) 1993albumrouge300c0tc

[ Musiciens ]
Basse : Guy Delacroix, Pino Palladino
Batterie : Chris Whitten
Chant : Carole Fredericks, Michael Jones, Jean-Jacques Goldman
Chant russe : Ensemble Académique de Chant et de Danse de l'Armée Russe "A. V. Alexandrov"
Maître de Choeur : Viktor Alexeyevitch Fyodorov
Directeur artistique : Igor Ghermanovitch Agafonnikov
Enregistré à Moscou au 5ème Studio de la Maison d'Etat de Radiodiffusion et d'Enregistrement Audio
Claviers : Erick Benzi
Guitares : Michael Jones, Patrice Tison, Jean-Jacques Goldman
Voix bulgares : "choeurs trakia" dirigé par Stephan Moutaftchiev
Soliste voix Bulgares : Rena Kostadinova
Enregistré au studio Radio Plovdiv (Bulgarie)

Rouge (1993) 1993albumrouge300d3qx

[ Jean-Jacques Goldman en parle ]
Cette fois-ci, l'album a un titre. Dans les autres, il s'agissait plutôt de chansons mises bout à bout. Mais cette relative cohérence n'a pas été "décidée". Elle s'est imposée lentement.

Au fur et à mesure que les chansons avancent, tu te rends compte qu'elles reflètent une période, une préoccupation, une obsession parfois.

En ce moment, je suis frappé par le fait qu'on puisse faire ricaner en disant "égalité des chances", "justice sociale", "dignité", "droit au travail".

Quand tu dis "communisme", ça n'évoque plus "Potemkine", mais "Nomenklatura". Quand tu dis "Gauche", on ne pense plus Front Populaire, mais Tapie, Fabius, Attali and Co., la bande à Mitterrand, quoi.

Ça, c'est tragique. Vraiment. Parce que des tricheurs se revendiquent des Droits de l'Homme ou de l'antiracisme, ces idéaux deviennent tricheries. Parce que ces gens-là ont enVersosé des habits qui n'étaient pas les leurs. On confond les hommes avec les idées.

En fait, je trouve que le rouge est la vraie couleur de l'espoir. C'est le sang qui coule dans nos veines, la vie qui va, le feu, la colère ; l'adolescence est rouge. On rougit lorsqu'on ressent quelque chose de fort. Les non-dits entre deux êtres sont rouges aussi.

Je crois qu'il y a des zones rouges comme il existe des zones d'ombre.

L'étincelle.

Je joue par plaisir de jouer. N'importe quoi. Je commence à divaguer sur un clavier et puis, parfois, tombe sur quelque chose que je "sens", mais que je ne "sais" pas encore. En fait, l'important, c'est de détecter. Certains vont continuer à jouer comme si de rien n'était. D'autres vont penser : voilà, c'est ça.

On dit généralement que ce qui marche dans une chanson c'est l'ensemble texte et musique. Moi je crois que c'est plus complexe, plus fragile et plus profond que cela. C'est un moment qui crée l'émotion. Un accord, une montée de violon, une entrée de guitare, une instant de voix. Une étincelle. Enfouie, dissimulée dans des kilomètres de musique. C'est autour de ce millimètre là qu'il faut travailler. En sculptant l'écrin où repose l'etincelle. Mais en la respectant telle qu'elle était à l'origine, en préservant cette source de plaisir pur. Cette spontanéïté. Un arrangement trop rude et elle disparaît. Un arrangement trop sophistiqué et tu la perds.

A court terme, fondamentalement, c'est la musique qui fait le succès d'une chanson. Mais à long terme, c'est le texte. Le texte aussi qui fait la fidelité à un chanteur. Bien après la chanson, c'est en relisant le texte qu'on n'a pas honte du plaisir pris avec la musique.

Jean-Jacques Goldman
Introduction du livre "Rouge"




[ Certifications ]
Album de platine en 1993 (300 000 exemplaires vendus)
Album triple platine en 1994 (900 000 exemplaires vendus)
Album de diamant en 1995 (1 000 000 d'exemplaires vendus)

_________________
Toutes l'actu sur jean jacques goldman sur : http://goldmanjj.skyblog.com/

Rouge (1993) Banniresrouge8hb
Revenir en haut Aller en bas
http://goldmanjj.skyblog.com/
 
Rouge (1993)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rouge
» Tapie rouge france 2 octobre 98
» Tournée "Rouge" (1994)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: FREDERICKS-GOLDMAN-JONES :: Rouge (1993)-
Sauter vers: